Baragne 36

Ateliers Construction d'une baragne - 22&29 septembre 2018

Compte-rendu des Ateliers du 22 et 29 septembre 2018

Coupe des Cannes de Provence et Construction d’une Baragne

Animateurs: Jean-Louis et Philippe Cannaud - Lieu: Pépinières Chastan-Bosquet, Orange

Une baragne, du provençal baragno, est une haie sèche construite avec des branches d’arbres ou d’épineux qui sert à fermer l’entrée des champs ou à protéger du mistral les cultures dans les jardins.

Déroulement des ateliers

De tradition ancestrale dans notre région, cette pratique tend à se perdre par manque de connaissance et de pratique. C’est pourquoi ces ateliers étaient très importants pour le maintien et la transmission de ce savoir-faire.   

Les JDS remercient les frères Cannaud, adhérents JDS de longue date, pour leur contribution et leur enthousiasme à perpétuer cette belle tradition.

L’ensemble des photos de la construction est à retrouver sur le site en cliquant ICI et une courte vidéo

Coupe des cannes de Provence - samedi 22 septembre

La canne de Provence (Arundo donax) est une plante herbacée de la famille des Poaceae ( Graminées) qui pousse abondamment dans notre région, qu’on trouve en bordure de champ et sur les berges des rivières.

Un petit groupe déterminé et enthousiaste, sous la houlette des frères Cannaud, est allé couper des tiges de 3 à 4 m de hauteur dans les environs de la pépinière et a constitué des fagots qui ont été transportés jusqu’au futur emplacement de la baragne.    

Construction de la baragne - samedi 29 septembre

Cette fois, un groupe plus nombreux de 10 personnes est venu pour participer à la construction de la baragne, guidé par les conseils de nos deux animateurs.

La construction s’est déroulée sous un soleil radieux dans une ambiance très festive et enthousiaste.

 

1.  Création d’une tranchée pour la mise en place de la structure

NB: elle a été réalisée préalablement à notre atelier.

Elle est en forme de L, d’une longueur de 3 m par branche sur une profondeur de 80 cm environ. Orientation: N-S et E-O

 

2.  Mise en place des poteaux et des barres latérales

7 poteaux en bois de 3 m de hauteur sont placés dans les tranchées et leurs bases maintenues avec des pierres et cailloux recueillis à proximité.

Sur chaque branche, une barre latérale est vissée horizontalement sur les poteaux, côté interne de la structure, à une hauteur de 1,20 m approximativement.

A la même hauteur, 3 ou 4 cannes préalablement assemblées avec du fil de fer à chaque extrémité, sont placées côté externe et fixées avec du fil de fer. 

Ces 2 éléments vont servir de cadre pour l’introduction verticale des cannes qui vont constituer le rideau de protection.

Une fois la structure constituée, les tranchées sont remblayées jusqu’à une hauteur de 25 cm approximativement.  

 

3.  Mise en place des cannes

Les meilleures cannes sont sélectionnées, pour leur linéarité, hauteur et diamètre.

Elles sont introduites verticalement entre les barres horizontales et réparties de manière à constituer un rideau dense et régulier sans laisser d’espaces trop importants dans lesquels le mistral pourrait s’engouffrer.

A intervalles réguliers, les cannes verticales sont fixées aux barres horizontales pour assurer la rigidité de l’ensemble.

 

4.  Consolidation de l’ensemble

La terre est remblayée dans les tranchées en formant une petite butte de chaque côté du rideau, pour assurer la stabilité des cannes.

Sur la face E-O, côté interne, des piquets sont placés en biais sur les barres verticales pour étayer l’ensemble et assurer une résistance maximum au mistral quand il se déchaînera.

Et voilà, la baragne est terminée!  D’après nos experts elle pourra durer 15 ans sans problème.

Bravo et merci à tous les participants. 

 

atelier Baragne canne de Provence haie sèche construction